Le portrait photographique: types de plan

Vous avez sûrement entendu plus d'une fois des expressions telles que le plan américain, le plan court, le plan moyen, le plan de détail ou le plan entier ... La plupart de ces expressions sont associées à la photographie de portrait et sont utilisées pour définir les limites d'un cadre.

Les types de plans

Pour un photographe, il est beaucoup plus concis de parler de plan rapproché que de parler d’un plan dans lequel on voit le visage de notre modèle, car il y a trop d’options. Les types de plan utilisés au studio photo portait Paris, selon l'échelle nous aideront donc à savoir où couper le cadre lors de la réalisation de nos portraits. De plus, chacune d’elles aura une série de connotations qui nous aideront à transmettre un certain sens à notre image.

Les types de plans décrivent une série de normes en matière de cadrage de notre élément protagoniste. Ils visent généralement les portraits car les différences entre les uns et les autres sont clairement différenciées.

Mais les types de plan ne sont pas la photographie de portrait unique, mais nous pouvons généraliser à tout style photographique, et quand nous en parlons nous référant à l’élément protagoniste de notre image, que ce soit une personne, un animal, un objet ou tout autre élément sur lequel l'attention de la prise de vue est focalisée. La photographie et le cinéma partagent beaucoup de terminologies avec les disciplines sœurs.

  • Plan complet : en portrait, c’est le plan dans lequel apparait tout le corps. Par conséquent, nous aurons un plan complet si la personne ou les personnes que nous photographions semblent complètes, des pieds à la tête, sans sections, sur notre photo. Le protagoniste de notre photo occupe donc l'intégralité du cadre, devenant le point d'intérêt du plan. 
  • Etage américain :  le plan américain coupe le protagoniste approximativement à la hauteur du genou ou de la cuisse. Selon que le protagoniste est allongé ou assis, la tolérance diminue quelque peu, atteignant un peu au-dessous des genoux. Il est idéal pour photographier plusieurs personnes en interaction.
  • Plan moyen : Avec le plan moyen, nous nous approchons un peu plus que dans le plan précédent, couvrant de la tête à la taille. Si le protagoniste est assis, la tolérance descend à environ la moitié de la cuisse. Ce type de cadre est généralement utilisé pour mettre en valeur la beauté du corps humain. C'est donc un type de prise de vue très utilisé dans la photographie de mode.
  • Plan moyen : Le plan médian court est une variante du fond de panier et est également connu sous le nom de plan de buste ou de premier plan plus grand. Ce type de plan ramasse le corps de la tête à la partie inférieure ou à la moitié de la poitrine, approximativement. 
  • Gros plan : Le premier plan, aussi appelé le mineur ou le portrait en gros plan, ramasse le visage et les épaules. Ce type de plan, correspond à une distance intime, car il sert à montrer la confiance et l’intimité vis-à-vis du personnage.
  • Premier gros plan extrême : Cet avion capture le visage de la hauteur du front au dessous du menton. Avec ce type de cadrage, le tout premier gros plan parvient également à donner une grande signification à l'image, et que la charge émotionnelle et l'intimité de la capture sont extrêmes.
  • Plan détaillé : le détail du portait est le plus proche de tous et est celui qui recueille une petite partie du corps, qui ne doit pas nécessairement correspondre au visage.

 

Peinture abstraite : est-ce un art ou non ?

Si vous vous intéressez à l’art, vous avez déjà dû entendre parler de peinture abstraite.  Il s’agit d’un style de peinture qui sort de l’ordinaire. D’ailleurs, il fut un temps où la peinture abstraite n’était pas du tout considérée comme une œuvre d’art. La raison en est qu’elle ne respectait l’esprit avec lequel les artistes concevaient la peinture. La question qui se pose maintenant est : la peinture abstraite est-elle un art ou non ?

Comprendre la peinture abstraite

En peintre, la peinture essaie souvent de transmettre une réalité à travers ses œuvres. Ainsi,  il peut peintre un paysage ou faire un portrait, mais il met toujours sa petite touche personnelle. La touche personnelle est souvent celle qui rend expressive la peinture.  Parfois, pour mettre en avant les traits de caractère d’une personne, l’artiste exploite la couleur et bien d’autres encore. Son objectif est de faire comprendre son message sans dire un mot et sans écrire quelque chose.

Concernant la peinture abstraite, il n’y a aucune réalité à comprendre d’où le terme « abstrait ».  Dans la peinture abstraite, rien n’est représenté. Face à un tableau représentant une peinture abstraite, on ne peut rien comprendre.  Certes, on peut donner une explication de ce qui est représenté, mais ce ne sera pas forcément la bonne explication. Seul le peintre qui a fait le tableau est bien placé pour donner son avis sur l’œuvre qu’il  peint.

Il est important de noter que la peinture abstraite ne transmet pas un message et ne représente rien. En général, le peintre abstrait exprime le beau à travers ses œuvres. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il utilise beaucoup de couleurs et de formes. Parfois, les figures réalisées reflètent ses modes de pensée et c’est seulement dans cette situation que l’œuvre aura un sens caché. Encore une fois, la signification de l’œuvre d’art ne sera connue que si l’auteur le dévoile.

La peinture qui souligne les déchirures du réel

Depuis que la peinture abstraite a été reconnue comme une véritable œuvre d’art, les peintres abstraits se tournent vers la peinture expressive. Ainsi, il n’y a plus lieu de peindre de jolies figures avec de belles couleurs. À travers la peinture abstraite, les peintres expriment les problèmes rencontrés par les gens.  Pour cela, ils utilisent par exemple de couleurs sombres ou encore de figures géométriques qui perdent leur régularité.  Si vous avez un don en art, vous n’aurez aucun mal à décrypter la réalité dénoncée à travers les œuvres.