voiture avec chauffeur

L’accès au  métier de chauffeur VTC n’est pas aussi simple qu’on peut le croire. En effet, vous devez suivre un certain nombre d’étapes qui valident votre statut professionnel. Voici tout ce que vous devez faire pour devenir chauffeur VTC.

La formation qui permet d’accéder à la profession

Pour devenir chauffeur VTC, vous devez passer un examen spécifique. Ce dernier prend la forme de Questions à choix multiples ou de Questions à réponses courtes. Tout dépend du choix des examinateurs mais dans tous les cas, les épreuves durent environ 4h.  L’examen renferme un certain nombre de volets notamment la sécurité routière, la réglementation des transports, la gestion d’une entreprise, le développement commercial, la compréhension du français et de l’anglais ou encore la réglementation nationale des VTC.

Si vous voulez augmenter votre chance de réussir à cet examen, n’hésitez pas à suivre une formation agréé pour vous préparer. Le choix ne manque pas mais parmi les plus fiables se retrouve Ftransport. Cet établissement propose des tarifs compétitifs pour une qualité de formation répondant parfaitement à vos attentes. Depuis l’adoption de la loi Grand Guillaume, l’examen ne se déroule plus auprès de la préfecture mais auprès de la Chambre des Métiers de l’Artisanat (CMA).

Comment obtenir votre carte VTC ?

Afin d’exercer votre métier en toute légalité, vous pouvez demander votre carte VTC auprès du département de votre domicile. Vous obtiendrez alors votre carte VTC dans les 3 mois qui suivent votre demande.

Notez que vous ne pouvez pas faire une demande de carte VTC si vous ne répondez pas au profil requis. En effet, vous devez être titulaire d’un permis de catégorie B depuis plus de 3 ans. Vous devez également avoir suivi l’enseignement de « prévention et secours civiques de niveau 1 » depuis au moins 2 ans. L’examen médical est également obligatoire et vous devez avoir réussi l’examen VTC. Si l’un de ces critères n’est pas respecté, vous risquez de voir votre demande rejetée.

Par ailleurs, la préfecture prendra soin de vérifier si vous avez déjà fait ou non l’objet d’une condamnation. Votre demande sera rejetée si vous avez déjà été emprisonné, si les points de votre permis de conduire sont réduits à moitié ou si vous avez été pénalisé pour une conduite sans permis.

Quel statut juridique pour exercer votre métier ?

Pour accéder au métier de chauffeur VTC, vous devez disposer d’une carte VTC. Une fois que vous disposer de cette carte, vous pouvez choisir le statut d’employé ou travailler à votre compte. Si  c’est la seconde option qui vous intéresse, vous devez faire une demande de statut d’auto-entrepreneur. Vous pouvez alors exercer librement votre profession et se fixer vos propres objectifs. Bien entendu, vous devez disposer d’une voiture répondant aux normes exigées dans le domaine pour démarrer votre business.

Comment obtenir votre licence ?

Après avoir obtenu votre statut professionnel, faites la demande de votre licence VTC. Cette demande, vous devez l’adresser aux registres des VTC. Vous pouvez le faire en ligne sur  le site du Ministère des Transports.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *