tuyau en cuivre

Vous souhaitez effectuer des modifications ou de déplacement de vos appareils sanitaires ? Sachez qu’il est difficile d’enlever définitivement un tuyau ou une arrivée d’eau dans le cadre des travaux de rénovation dans une maison. Toutefois, il existe des solutions permettant de condamner un tuyau d’arrivée d’eau qui ne sert plus. 

Pour régler boucher un tuyau en cuivre, trois techniques possibles s’offrent à vous : la soudure, l’application d’une pate d’étanchéité ou l’installation d’un filetage associé. 

Poursuivez votre lecture pour découvrir les meilleures solutions permettant de condamner un tuyau d’arrivée d’eau de manière efficace et durable.

Condamner un tuyau d’eau qui ne sert plus : comment procéder ?

Pour boucher une arrivée d’eau ou un tuyau, vous avez le choix entre trois techniques. La solution la plus efficace étant la soudure : celle-ci est souvent utilisée par les professionnels de la plomberie.

Souder une arriver d’eau

Si vous avez déjà une expérience dans la soudure, vous pouvez donc procéder par vos propres moyens sans demander l’aide d’un plombier pas cher. Pour cette technique, il n’est pas nécessaire de démonter un robinet, un joint ou autre élément. 

Il vous suffit de couper tout d’abord le robinet d’arrêt d’eau pour éviter toute éventuelle fuite d’eau. Puis, il vous faudra aplatir l’arrivée d’eau afin de la rendre moins visible. Pour condamner un tuyau en cuivre, vous pouvez utiliser un chalumeau, mais n’oubliez pas de porter un masque de soudeur, des gants et des lunettes, afin de vous protéger. 

Une fois terminé, laissez la soudure qui est encore chaude, pour obtenir un résultat plus propre. Quand elle se refroidit, couvrez le tuyau avec un tube en PVC. Enfin, bouchez le tuyau avec une colle à PVC, de sorte à créer un bouchon au niveau du robinet. 

Utiliser une pâte à boucher

Si vous avez du mal à intervenir avec la soudure, vous pouvez condamner votre tuyau d’arrivée d’eau avec une pâte à boucher : cette alternative est beaucoup plus rapide et plus facile à mettre en place. De plus, le mastic contient un composant adhésif (résine) et un composant durcisseur. Une fois appliqué, il devient solide et résistant aux fortes températures. 

Si vous choisissez d’agir avec le mastic, malaxez le produit entre vos doigts jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène et collante. Ensuite formez une boulette et aplatissez-la sur la sortie d’arrivée d’eau pour bien la faire adhérer. Une fois terminé, laissez la réparation sécher à l’air libre pendant 30 minutes au minimum. 

Visser un filetage associé

Cette technique est souvent employée pour condamner de façon temporaire un tuyau qui peut resservir un jour et pour le garder intact. Elle consiste à visser un filetage associé à un raccord rapide, raccord bicône ou raccord à olive. Ce bouchon permet de rendre le tuyau parfaitement hermétique et de condamner définitivement l’arrivée d’eau.

Comment boucher un tuyau pour arrêter une fuite ?

Si vous constatez une fuite d’eau sur le tuyau que vous souhaitiez le boucher, vous devrez agir en urgence afin de limiter l’étendue des dégâts. Pour vous faciliter les travaux, voici nos solutions simples et efficaces :

Dans le cas où la fuite est petite ou provoquée par une fissure de petite taille, vous pouvez la colmater en utilisant un élastique large en caoutchouc. Pour cela, fixez l’élastique contre le trou en utilisant un collier de serrage et veillez à ce qu’il entoure bien le tuyau.

Si la fuite d’eau est plus importante, vous pouvez l’arrêter avec une toile en caoutchouc ou en plastique solide. Il vous suffit de l’enrouler autour de votre tuyau tout en couvrant le trou. Puis maintenez-la avec un ruban adhésif. Sinon vous pouvez utiliser une vieille chambre à air de vélo. Il vous suffit de la fixer temporairement, autour du tuyau qui fuit. il est important de savoir que cette solution est provisoire, le temps de trouver une technique plus durable ou de faire intervenir un plombier compétent à Paris.  

Découvrez par la suite : Comment déboucher un évier sans bicarbonate de soude ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *